Protection de l’environnement

Espèces aquatiques envahissantes


Le groupe de travail concernant les espèces aquatiques envahissantes de la Conférence des gouverneurs et des premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent s’efforce à arrêter l’introduction et la propagation d’espèces aquatiques envahissantes (EAE) dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. Depuis leur détection parmi nos eaux, le groupe de travail a coordonné les efforts des États et des provinces pour lutter contre les EAE à l’aide d’actions stratégiques régionales.

En 2013, le groupe de travail a créé une liste d’espèces les plus dangereuses, incluant la carpe asiatique, qui permet d’informer les États et les provinces qui tentent de protéger le bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent contre les EAE.

Récemment, les gouverneurs et les premiers ministres ont adopté une Entente d’aide mutuelle pour lutter contre les menaces posées par les EAE dans le bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent qui permet :

  • d’empêcher l’introduction et la propagation d’EAE,
  • de favoriser l’aide mutuelle entre les États et les provinces pour affronter la menace sérieuse créée par les EAE, et
  • d’encourager les activités de collaboration éventuelle entre les États et les provinces pour combattre les EAE.

Le groupe de travail continue la coordination de la mise sur pied de l’Entente d’aide mutuelle en développant un protocole pour contourner les obstacles qui pourraient bloquer une aide immédiate et il continuera d’identifier de nouvelles occasions pour établir une collaboration régionale.

En 2015, le Michigan, l’Ohio et l’Ontario ont commencé à développer un projet-pilote misant à l’harmonisation des initiatives visant l’inclusion de dispositions juridiques à mettre en vigueur concernant les EAE et l’augmentation de la coopération entre ces trois territoires. Le groupe de travail va continuer de faciliter ce processus et il tente de développer un modèle qui pourra éventuellement inclure d’autres États et provinces.